ACCIOM

  • Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Augmenter la taille de police
  • Partager sur Facebook
  • La CCI vous reçoit
    Du lundi au jeudi
    de 7h30 à 12h00
    de 13 h 30 à 16 h 45     

    Le vendredi
    de 7h30 à 11h00

L'ACCIOM regroupe 11 Chambres de Commerce et d'Industrie au titre des DOM (Guyane, Ile de Guadeloupe, Martinique, Mayotte, Réunion) et des COM (Nouvelle Calédonie Polynésie Française, Saint-Barthélémy, Saint Martin, Saint-Pierre et Miquelon, Wallis et Futuna).

Les objectifs de l’ACCIOM :

  • Assurer la concertation entre les CCI de l’outre mer
  • Echanger leur expérience
  • Travailler ensemble et mener des actions sous des thèmes communs aux régions ultra marines être une force unifiée de propositions et porter en commun chaque fois que possible toute évolution de l’environnement législatif, réglementaire ou administratif qui les concerne
  • Préconiser des solutions et conclure toute action concernant les sujets qui leur sont propres apporter sa contribution aux travaux de l’ACCFCI
  • Assurer la promotion des activités économiques ultramarines et des chambres de commerce et d’industrie d’outre mer.

 Entreprendre en Outre Mer :

Entreprendre en outre-mer, c’est produire des biens ou des services dans un contexte très différent de celui de la métropole. Les outre-mer font face en effet à des contraintes particulières. L’éloignement, l’insularité, la superficie et la dépendance vis-à-vis d’un faible nombre de produits sont autant de handicaps dont la permanence et la combinaison entravent le développement économique et l’emploi. Le retard de développement, mesuré par l’écart du PIB par habitant à la moyenne, reste conséquent, entre 40 et 75 % du PIB national, en dépit du phénomène de rattrapage à l’oeuvre sur le long terme. Malgré une croissance économique souvent supérieure à celle de la métropole et le dynamisme réel de la création d’entreprises et d’emplois, le niveau de chômage reste durablement élevé dans les outre-mer. Le niveau des prix dégrade également la compétitivité des économies ultramarines.

Le modèle de développement, fortement centré sur les relations avec la métropole et les secteurs protégés de la concurrence internationale, dépend au premier chef du soutien des administrations et de la commande publique. Le développement s’appuie aussi sur un tissu économique largement composé de petites et moyennes entreprises qui font face à des handicaps particuliers : un plus faible niveau de formation des chefs d’entreprise, de fortes difficultés d’accès aux financements, la faiblesse des fonds propres, des délais de paiement longs, une concurrence accrue avec les pays de la zone.

Les chambres de commerce et d’industrie, regroupée au sein de l’ACCIOM, estiment aujourd’hui indispensable, que ce contexte particulier qui préside à l’entrepreneuriat en outre-mer soit mieux pris en compte par le droit positif et par les dispositifs publics qui encadrent ou soutiennent les activités des entreprises.

 

 

 

 

  • CCI Mayotte
    Place Mariage Mamoudzou
    Tél. 02 69 61 04 26